BFM Lille

Pour la rectrice de l'académie de Lille, la fermeture des écoles était la "meilleure solution"

Pour Valérie Cabuil, l'enseignement à distance est assez bien "maîtrisé" par les collégiens et lycéens "pour un temps court".

Deux jours après l'annonce par Emmanuel Macron de la fermeture des établissements scolaires pour trois semaines, Valérie Cabuil, rectrice de l'académie de Lille, a réagi sur BFM Lille. Pour elle, cette décision était la meilleure des solutions.

"Cette solution, du point de vue pédagogique, est la meilleure", a-t-elle expliqué. "Au bout du compte, il va y avoir une fermeture très limitée, trois jours la semaine prochaine et puis après quinze jours de vacances".

Pour les collèges et les lycées, la fermeture se prolongera d'une semaine, mais la réctrice de l'académie de Lille insiste: "Quand on dit 'fermés', on ne fait pas rien, l'enseignement à distance va être mis en place par les équipes".

L'enseignement à distance "maîtrisé" sur un "temps court"

Les cours, du primaire au lycée, seront donc assurés à distance, la semaine prochaine. Selon Valérie Cabuil, "il aurait été idiot de sen priver, même trois jours, c'est important".

Et d'ajouter: "N'oublions pas, que pour les collégiens et les lycéens, l'enseignement à distance est quelque chose d'assez bien maîtrisé, qui correspond à certains, encore une fois sur un temps court. Sur un temps long, ça devient problématique".

"Cette année aura été difficile"

La France est l'un des pays européens qui a le moins fermé ses écoles et ce constat ravit Valérie Cabuil. "On a eu une chance énorme de pouvoir garder nos élèves à l'école, mais on sait bien que c'est une année qui aura été difficile", a-t-elle reconnu.

Si elle admet que la période est compliquée, la rectrice demande aux élèves, dont les établissements scolaires ont fermé, de ne pas se regrouper. Une dernière "contrainte", qui sonne comme un dernier effort pour retrouver une situation sanitaire plus stable.

Solenne Bertrand