BFMTV

Record: la plus grande vague océanique mesurée à 19 mètres de hauteur

Une vague s'écrase sur le phare de Newhaven en Angleterre le 8 février 2016 (PHOTO D'ILLUSTRATION)

Une vague s'écrase sur le phare de Newhaven en Angleterre le 8 février 2016 (PHOTO D'ILLUSTRATION) - Glyn Kirk - AFP

Un comité d'experts a validé un nouveau record mondial de hauteur pour une vague dans les océans: 19 mètres. Celle-ci a été mesurée par une bouée dans l'Atlantique Nord.

Le précédent record datait du 8 décembre 2007 dans l'Atlantique Nord. Un monstre estimé à 18,275 mètres, soit 59,96 pieds, avait été alors enregistré.

Or, ses dimensions déjà colossales ont été battues, a annoncé mardi l'Organisation météorologique mondiale (OMM). Une vague de 19 mètres, soit 62,3 pieds, a été relevée par une bouée automatique le 4 février 2013 dans l’océan Atlantique.

"Plus grande hauteur significative"

"Un très puissant front froid, accompagné de vents atteignant 43,8 nœuds (81,1 km/h) venait de balayer la zone", précise l’Organisation météorologique mondiale.

Des scientifiques britanniques, canadiens, américains et espagnols composent le Comité d'évaluation des extrêmes. Ils ont qualifié le nouveau record de "plus grande hauteur significative de vague jamais mesurée par une bouée".

"Ce record est remarquable"

"C'est la première fois de l'histoire qu'une hauteur de vague de 19 mètres est mesurée, ce record est remarquable", assure le sous-secrétaire général de l'OMM, Wenjian Zhang.

"Cela montre à quel point les observations et les prévisions météorologiques et océaniques contribuent à assurer la sécurité de l'industrie maritime ainsi que des équipages et des passagers sur les grandes routes maritimes".

"Des relevés de qualité et couvrant l'ensemble des océans nous aident à comprendre les interactions entre l'atmosphère et l'océan", insiste Wenjian Zhang.

Plus souvent dans l'Atlantique Nord que l'océan Austral

La "hauteur significative des vagues" correspond à la hauteur moyenne du tiers des vagues les plus grandes mesurées par la bouée. Celle-ci peut être assimilée à ce qu'un observateur considérerait comme étant la hauteur moyenne de 15 à 20 vagues bien formées sur une période d'une dizaine de minutes.

L'Organisation météorologique mondiale précise que les "vagues les plus hautes surviennent plus souvent dans l'Atlantique Nord que dans l'océan Austral". Cela est du à la "circulation des vents et la pression atmosphérique dans l'Atlantique Nord en hiver" qui "favorisent la formation de violentes tempêtes extra-tropicales, de véritables "bombes" comme on les appelle souvent".

B.L.