L'entreprise britannique Cambridge Industries a porté le projet de l'usine de valorisation de déchets d'Addis-Abeba en Éthiopie.
 

VIDÉO - Une nouvelle usine fournit, en valorisant les déchets, 25% des besoins en électricité d'Addis-Abeba, capitale de l'Éthiopie. Capable d'incinérer 400.000 tonnes d'ordures l'an, ce site se présente comme le premier du genre en Afrique, dans un pays à la forte croissance économique.

Votre opinion

Postez un commentaire