BFM Business

Total change de nom et de logo

Le géant pétrolier français change de nom et d'identité visuelle pour symboliser sa mue en une compagnie "multi-énergies".

Clap de fin pour Total, remplacé par… TotalEnergies. Le géant pétrolier français a acté vendredi le changement du nom de l'entreprise lors de son assemblée générale annuelle. La résolution sur le changement d'identité de l'entreprise, fondée en 1924 sous le nom de Compagnie française des pétroles, a été approuvée à plus de 99% par ses actionnaires. Encore très associé aux énergies fossiles, le groupe veut montrer qu'il tourne la page du tout-pétrole en investissant de plus en plus dans l'électricité et les énergies renouvelables.

Patrick Pouyanné, à la tête de l'entreprise -et reconduit lors de cette assemblée générale pour trois ans- a dévoilé en même temps la nouvelle identité visuelle de l'entreprise, censée traduire elle-aussi cette mue en une compagnie "multi-énergies". Un nouveau logo multicolore représentant les initiales stylisées du nouveau nom de l'entreprise, remplace dès maintenant le logo tricolore évoquant la Terre, qui avait été officialisé en 2003 pour marquer l'absorption des sociétés PetroFina et d'Elf Aquitaine quelques années auparavant – il avait lui-même remplacé le logo à trois bandes des années 1980.

Pas d'abandon du pétrole

La stratégie climatique de la direction a été largement approuvée par les actionnaires lors de l'assemblée générale. L'entreprise mise sur l'énergie solaire, éolienne, l'hydrogène ou la biomasse – l'électricité et les énergies renouvelables doivent représenter 20% des investissements cette année. Une compagnie "multi-énergies" qui n'abandonne pas pour autant le pétrole: Patrick Pouyanné a défendu devant les actionnaires la poursuite des projets d'exploration pour répondre aux besoins mondiaux et financer les investissements dans les énergies renouvelables.

Ce n'est pas la première fois qu'une entreprise énergétique tricolore change de nom ces dernières années: GDF-Suez est devenu Engie en 2005, ERDF s'est renommé Enedis en 2016 et Areva a été renommé Orano deux ans plus tard.

Jérémy Bruno Journaliste BFMTV