essence
 

La suggestion de François Bayrou de moduler la taxation de l'essence et du gazole en fonction de l'évolution du prix du pétrole permettrait d'éviter que l'Etat s'enrichisse quand le cours du baril s'envole. Mais son application est complexe et, au final, coûteuse, comme on a pu le constater entre 2000 et 2002.

Pierre KUPFERMAN

Rédacteur en chef

Votre opinion

Postez un commentaire