BFM Business

Syrie: LafargeHolcim reconnaît avoir pris des mesures "inacceptables"

Le géant suisse des matériaux de construction a admis avoir conclu des arrangements avec des groupes armés. Selon Le Monde, ces accords visant à assurer la sécurité d'une cimenterie en Syrie ont notamment profité à Daesh.

Sur le même sujet