BFM Business

Souveraineté industrielle: Le Maire juge "inacceptable" la dépendance de l'Europe à l'égard de l'Asie

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance - BFMTV

L'Union Européenne va élaborer un plan pour accélérer l'indépendance industrielle européenne. Bruno Le Maire juge "indispensable" de créer des chaînes de valeur face à la Chine et aux Etats-Unis.

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, et Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur, se sont rencontrés ce lundi 15 février pour échanger notamment sur le renforcement de la politique industrielle européenne.

Il a été question de la pénurie de composants électroniques qui affecte l'industrie avec en tête les constructeurs automobiles. La situation a été causée par l'importante demande de semi-conducteurs, pour la fabrication de smartphones, la 5G ou des ordinateurs portables dont les ventes ont bondi en raison de la crise sanitaire.

Cette crise a provoqué des arrêts de chaînes de production qui ont conduit à "des dizaines de milliers de voitures non produites et la perte de dizaine de milliers d'heures non travaillées", a rappelé Bruni Le Maire lors de cette rencontre. Il a qualifié "excessive et inacceptable" la dépendance de l'Union européenne à l'égard de l'Asie.

Cette dépendance "nous rend vulnérable", a dit le ministre français de l'Economie lors d'une conférence aux côtés du commissaire européen Thierry Breton. "Nous voulons donc accélérer la mise en place d’une filière européenne de composants électroniques."

"Nous voulons être un continent souverain"

Pour Bruno Le Maire, il est "question de garantir l'indépendance stratégique européenne. Les lacunes que nous rencontrons sont inncceptables". Il rappelle qu'en 2019, la France et l'Allemagne ont rédigé un manifeste pour établir la souveraineté industrielle de l'Europe. Il annonce une rencontre avec son homologue allemand pour "établir des propositions à l'Union européenne".

Il est indispensable de créer des chaînes de valeur industrielles face à la Chine, mais aussi aux Etats-Unis", a affirmé Bruno Le Maire en ajoutant que "nous voulons être un continent souverain".

Bruno Le Maire a ajouté que la souveraineté européenne passera aussi par la protection des entreprises vis à vis de rachats par des groupes étrangers. "Nous ne voulons pas que nos entreprises tombent dans les mains d'autres pays".

Thierry Breton a ajouté que ces déficiences vont "créer de plus en plus de tensions qui à terme auront à des conséquences géopilitiques".

Cette stratégie concerne aussi l'espace. Bruno Le Maire a annoncé qu'une feuille de route sur la stratégie des lanceurs sera présentée avec l'Allemagne et l'Italie à l'Union européenne en juin prochain.

Sans le domaine spatial, "si on veut que l'Europe compte, il faut s'en donner les moyens", a ajouté le ministre de l'Economie. "Il faut être ambitieux et se donner les moyens de ses ambitions" a ajouté Thierry Breton.
https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco