BFM Business

Retraite, logement… Les Français inquiets pour le financement des grandes étapes de leur vie

Les Français préoccupés par le financement des grandes étapes de la vie

Les Français préoccupés par le financement des grandes étapes de la vie - Philippe Huguen - AFP

Selon une étude d'Opinion Way, une grande majorité de Français sont préoccupés par le financement des grandes dépenses de la vie (retraite, études, soins de santé, logement...). Beaucoup d'entre eux assurent qu'ils seront contraints de trouver de nouveaux moyens de financement pour assumer ces dépenses.

Études, soins de santé, logement… Au cours de leur vie, les Français sont amenés à réaliser des dépenses importantes et souvent inévitables. Et le financement de ces grandes étapes semble souvent difficile à supporter, d’après une étude réalisée par Opinion Way pour Lyxor.

Parmi les grandes étapes de la vie les plus difficiles à financer, les Français citent en premier lieu la fin de vie de leurs parents (83%) puis la leur (82%), devant les soins de santé non pris en charge (81%), la retraite (78%), et le logement des enfants (78%). Si les études arrivent en dernière position avec les changements de logement tout au long de la vie, ils sont tout de même 69% à juger ces étapes difficiles à financer.

Les étapes de la vie les plus difficiles à financer selon les Français
Les étapes de la vie les plus difficiles à financer selon les Français © OpinionWay

Les Français mal informés pour faire face aux grandes dépenses de la vie

Pour supporter ces lourdes dépenses, deux tiers des Français (67%) disent ne devoir compter que sur eux-mêmes. Ils sont par ailleurs 27% à compter autant sur eux-mêmes que sur les pouvoirs publics et 5% à ne compter que sur l’État.

Dès lors, une large majorité de Français (77%) disent qu’ils seront contraints à l'avenir de trouver de nouveaux moyens de financement et 89% affirment qu’ils devront davantage anticiper.

Problème: une grande majorité de Français s’estiment mal informés pour placer correctement leur argent et économiser afin de financer les grandes étapes de la vie. Ainsi, 69% d’entre eux disent qu’il est difficile d’identifier le meilleur financement possible et 65% estiment que les conseillers financiers (banque, assurance, conseillers en patrimoine) ne proposent pas des produits et services innovants pour supporter les différentes dépenses.

Paul Louis