× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER

Requalification d'un chauffeur en salarié d'Uber: le gouvernement veut maintenant une loi

Les chauffeurs dénoncent également le niveau de commission prélevé par Uber, la présence de "faux chauffeurs" qui utilisent des cartes VTC usurpées, et l'absence de tarif minimum pour les courses.
 

Alors que la Cour de cassation a reconnu ce mercredi qu'un chauffeur Uber pouvait avoir le statut de salarié, Muriel Pénicaud annonce ce matin le lancement d'une mission pour proposer des solutions d'encadrement des plateformes.

Votre opinion

Postez un commentaire