BFM Business
JMLECO

La digitalisation au service du recrutement en intérim

[CONTENU PARTENAIRE] La transformation digitale concerne désormais l’ensemble du monde du travail, accélérée par la crise sanitaire. Armado est une plateforme Web conçue pour le secteur de l’intérim afin de répondre aux enjeux de recrutement de ce secteur. Christophe Meyer, Président d’ENSO Groupe répond à nos questions.

Pouvez-vous présenter Armado ?

ENSO Groupe est le leader français de l’édition de logiciels « métiers » pour les entreprises de travail temporaire. En 2016, nous avons créé Armado, une structure adossée au groupe, qui participe au mouvement de dématérialisation et de digitalisation des entreprises de travail temporaire. Aujourd’hui, Armado, dont le siège social est basé près de Colmar en Alsace, compte plus de 80 salariés. Nous déployons nos solutions sur l’ensemble du territoire national et outre-mer et nous équipons 3 700 agences de travail temporaire en solution de gestion.

Quelles sont les solutions proposées par Armado ?

ENSO Groupe avec sa solution logicielle Tempo traite de toute la partie back-office, c’est-à-dire de l’activité quotidienne des agences de travail temporaire (recrutements, contrats, factures, paies…). Notre plateforme Web Armado, quant à elle, permet la dématérialisation des contrats de travail, avec la signature électronique du salarié, de l’entreprise utilisatrice cliente et de la société de travail temporaire.

La plateforme permet également de numériser tous les documents attachés au contrat (permis de conduire, pièces d’identité, habilitations, etc.), les relevés d’heures, les fiches de paie et bien plus encore... Un intérimaire pouvant travailler pour différentes structures dans le même mois, cela représente beaucoup de documents et de démarches administratives. Notre outil permet de mutualiser sur un même espace l’ensemble de ces documents et process de l’intérim. De manière à en simplifier l’accès et de gagner en temps et en sécurité.

L'intérimaire dispose d’un espace personnel, accessible via notre site Web Armado mais aussi via une application téléchargée sur son smartphone (disponible sur iOs et Androïd), où il y retrouve toutes ses données personnelles, ses documents, ses contrats signés, ses fiches de salaires…

Cette « appli » lui permet également de répondre à une offre de mission, de communiquer des documents et d’échanger plus rapidement avec les agences.

Dans les faits, la digitalisation procure davantage de réactivité pour les entreprises de travail temporaire lorsqu’elles ont un poste à pourvoir, dans un laps de temps très court.

Quels sont les enjeux de votre secteur ?

En matière sociale, la législation du travail temporaire est différente de la législation classique. Il a toujours été question pour nous d'être absolument expert du secteur.

Un autre enjeu majeur concerne la protection des données. Pour cela, Armado travaille avec des partenaires avocats spécialistes du droit numérique et de la RGPD et les meilleurs Datacenter, basés en France et ultra-sécurisés.

On estime qu’aujourd’hui une annonce sur deux n’est pas pourvue dans le secteur de l'intérim : les agences d’emploi ont donc un enjeu de communication et de rapidité pour trouver des candidats. Il s’agit donc pour nous d’aider nos clients à trouver les meilleurs profils et de les fidéliser. Notre plateforme digitale Armado permet de traiter toutes les situations presque 24 heures sur 24.

Quelles sont les tendances de votre secteur ?

La principale tendance reste la digitalisation de tous les processus ! C’est une tendance lourde, à titre d’exemple d’évolution légale, les factures électroniques seront obligatoires d’ici 2024. En parallèle, nous constatons le développement de Pure Player porteur du tout digital. Mais je pense qu’il faudra faire attention à conserver un rapport humain, notamment dans le milieu de l’intérim qui reste très particulier, très spécifique.

Notre plateforme Armado, permet à nos clients de s’émanciper des lourdeurs administratives, laissant ainsi plus de place au recrutement et placement de talents, ce qui reste le cœur du travail d’une agence d’intérim.

La crise sanitaire a bien sûr poussé le monde du travail dans son ensemble vers la digitalisation et la numérisation, Armado a d'ailleurs été particulièrement sollicité ces derniers temps avec des flux multipliés par trois ces dernières années. Armado répond aux évolutions rapides d’une société en constante digitalisation et modernisation.

Pour parler du marché, certaines branches de l'intérim subissent encore aujourd’hui les conséquences de la crise sanitaire, notamment la restauration, l'événementiel. D’autres, en revanche, ont connu un essor, comme par exemple tout ce qui traite de la sécurité, le nettoyage, le médical, le service… Le premier confinement a freiné l’activité générale mais le marché de l'intérim s’est ensuite adapté très rapidement à la pandémie de Covid-19 et a continué à travailler. Armado et ENSO Groupe suivent parfaitement ce mouvement.

Ce contenu a été réalisé avec SCRIBEO. La rédaction de BFMBUSINESS n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

En partenariat avec SCRIBEO