BFM Business

Conséquences de la crise pour ADP: "nous n'avons plus que 3% de notre trafic"

Conséquences de la crise pour ADP: "nous n'avons plus que 3% de notre trafic. Soit 4.000 passagers par jour à Charles de Gaulle, contre 200.000 habituellement". Interview d'Augustin de Romanet, PDG du groupe ADP, sur BFM Business.

Sur le même sujet