BFM Business

Réfrigérateur, lave-linge, ordinateur, automobile: qui en a, qui n'en a pas?

Depuis 2005, le taux d'équipement des ménages en frigo a atteint 100%

Depuis 2005, le taux d'équipement des ménages en frigo a atteint 100% - Palmettocheesse - Flickr - CC

En 2014, 96% des ménages français possédaient un lave-linge et presque autant un téléviseur, selon une étude de l'Insee publiée ce mardi 1er mars. En revanche, les propriétaires d'automobile sont de moins en moins nombreux.

Au cours des années 60-70 est apparue toute une série d'appareils destinés à faciliter le quotidien des français: frigo, lave-vaisselle, lave-linge…Seule une minorité de ménages pouvaient à l'époque se payer ces équipements coûteux.

Mais avec le progrès technologique, ces biens qui étaient autrefois l'apanage des plus aisés, se sont énormément démocratisés. Au point que le pourcentage des ménages tricolores qui détiennent ces biens, appelés "biens durables", atteint aujourd'hui des proportions remarquables.

C'est ce que montre l'Insee dans une étude publiée ce 1er mars. Ainsi, 96% des ménages tricolores possèdent aujourd'hui un lave-linge, soit presque autant qu'une télévision (96,8%). On remarque toutefois que les foyers français étaient presque aussi bien équipés en télé et en lave-linge il y a 10 ans, avec 95% de taux de détention en 2004 pour le premier bien et 92% pour le second.

100% des ménages ont un frigo

"À par les étudiants, il est rare de voir des ménages où le lave-linge n'est pas présent. Son absence suppose de sortir de chez soi, ce qui est impossible en campagne. Et même en zone urbaine, cela reste peu pratique", commente Franck Lehuédé, chef de projet au Crédoc (centre de recherches pour l'étude et l'observation des conditions de vie). "Il s'agit d'un bien considéré comme essentiel", ajoute-t-il.

Les congélateurs sont eux aussi de plus en plus présents dans les foyers tricolores, puisque 91,4% d'entre eux en avaient un en 2014 contre 83% en 2004. Pour le réfrigérateur, les données ne sont pas disponibles. Mais il faut savoir que la barre des 100% a été atteinte depuis 2005. 

-
- © Insee

Fait amusant; alors que sa mort se rapproche à grand pas, le bon vieux téléphone fixe reste très présent. Avec 90,2% de ménages français équipés, il fait presque aussi bien que le téléphone portable (90,5%). Le tout grâce aux plus de 60 ans qui ont presque tous un fixe (94,5%) mais pas forcément un portable (78,7%).La logique inverse prévaut chez les 16-24 ans puisque 98,6% d'entre eux possèdent un téléphone portable, et seulement 61% un fixe.

Coup de frein sur les voitures

Les personnes âgées expliquent d'ailleurs à elle seule le taux d'équipement relativement en faible des Français en ordinateur (78,9%) ainsi que la connexion à Internet franchement pas énorme (76,5% des ménages). En effet, là où plus de 90% des 16-59 ans ont un ordinateur et un accès à Internet, les chiffres ne sont que de 54,5% chez les plus de 60 ans pour Internet, et 56,8% pour l'ordinateur.

Par ailleurs, moins de 6 ménages français sur 10 ont un lave-vaisselle (58,4%). "Cela n'a rien de surprenant, car c'est un bien qui n'a rien d'essentiel pour un ménage composé d'une seule personne. Il est avant tout dédié aux familles avec enfant. De plus des problèmes d'espace peuvent se poser pour son installation", commente Franck Lehuédé. Toutefois, ce bien a nettement progressé depuis 2004, lorsque moins de la moitié des foyers français disposaient d'un lave-vaisselle (44%). 

Par contre les données de l'Insee permettent de voir que moins la voiture perd du terrain. En 2010, 83,5% des ménages possédaient une voiture, quatre ans plus tard, ils ne sont plus que 82,8%. 

-
- © Insee

"Ces chiffres correspondent à la période de la crise en Europe, qui a fortement affecté le secteur automobile. Les ménages ont donc décalé leur dépense et alloué leur pouvoir d’achat à d’autres biens de consommation en attendant la fin de la crise", analyse François Jaumain, associé en charge de l’automobile chez PwC. On observe en effet que la durée de détention moyenne d'une voiture est passée de 4,4 ans en 2000 à 5,4 ans en 2014.

Une effet de génération

Franck Lehuédé y voit lui un effet générationnel. "Chez les personnes qui étaient jeunes dans les années 60-70, la voiture avait un rôle de vecteur social, qui permettait alors aux jeunes de se 'libérer'. Aujourd'hui cette jeune génération vis davantage à travers son téléphone portable et les objets connectés", explique-t-il. 

De plus, "les jeunes actuels ont un pouvoir d'achat moins élevé et font donc des arbitrages financiers, délaissant la voiture qu'ils perçoivent comme une contrainte financière. Ces populations vivent en très grande majorité en ville où les alternatives à la voiture sont nombreuses: les transports en communs mais aussi tous les moyens que permet désormais l'économie collaborative (comme BablaCar, ndlr)", complète-t-il.

Enfin, 74,5% des ménages français possèdent aujourd'hui un magnétoscope ou un lecteur DVD. Si ce chiffre reste élevé dans l'absolu, il décline fortement depuis 2007 (où il avait atteint un pic de 85%). Rien de bien surprenant dans la mesure où avec le développement du streaming, les consommateurs tricolores se passent de plus en plus de lecteurs de DVD.