× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Edouard Philippe
 

Après le feu vert accordé par le Conseil constitutionnel au projet de référendum d'initiative partagée sur la privatisation d'ADP, le Premier ministre redoute une "situation dangereuse pour la conduite de l'action publique", a fait savoir son entourage. 

Votre opinion

Postez un commentaire