Sainsburry Gallery
 

Craignant une rupture brutale entre le Royaume-Uni et l'Union européenne le 29 mars dernier, le marché de l'art britannique a accéléré les échanges d'oeuvres avec l'étranger, anticipant le rétablissement des droits de douanes. 

Votre opinion

Postez un commentaire