BFM Business

Investir dans des locaux professionnels : quels avantages ?

-

- - -

L’investissement dans un local professionnel peut s’avérer être une excellente opération immobilière pour les propriétaires bailleurs. Avec un contrat de location plus souple, des impayés moins fréquents et un engagement de long terme de la part du locataire, cette opération est considérée comme plus rentable que dans l’immobilier classique.

Contrairement aux locaux commerciaux, les locaux professionnels s’adressent principalement aux professions libérales : avocats, dentistes, médecins, etc. En cas de location, le propriétaire et le locataire doivent donc signer un bail professionnel. Ce contrat de location est moins rigide qu’un contrat de location classique et offre de nombreux avantages pour les bailleurs.

C’est le premier avantage majeur lorsqu’on investit dans un local professionnel : peu ou pas de vacances locatives. En général, le professionnel qui loue un bien immobilier s’engage sur une durée de 6 ou 9 ans, une garantie financière non négligeable pour le propriétaire du bien. D’autre part, ces types de contrats sont reconduits automatiquement sans qu’il soit nécessaire d’effectuer des formalités particulières. Et comme pour l’immobilier d’habitation, il est tout à fait possible de prévoir le versement d'un dépôt de garantie qui sera reversé au locataire en cas de sortie des lieux.

Autre atout pour ce type de location : le montant du loyer et les conditions de paiement ne sont pas réglementés et peuvent être librement négociés entre les deux parties. De fait, les prix sont en général plus élevés que dans l’immobilier d’habitation. Mais attention ! Si les loyers peuvent être un peu plus élevés, il faut néanmoins respecter une réalité économique sans quoi il ne sera pas possible de trouver un locataire. Comme pour tous les loyers, le calcul doit prendre en compte la surface du local, la qualité de l’emplacement géographique ainsi que la nature de l’activité exercée. Il est conseillé de bien étudier les prix du marché afin de proposer un prix juste pour le locataire et rémunérateur pour le bailleur.

Très logiquement, et parce que l’existence même du local conditionne la pérennité de l’activité professionnelle, les locataires prennent grand soin à régler leur loyer en temps et en heure. Les impayés de loyer sont donc moins nombreux que dans l'immobilier d’habitation.

Autre particularité liée à l’existence d’un bail professionnel : la possibilité d’imputer un certain nombre de dépenses et de charges sur le locataire en place. En effet, les baux peuvent être ajustés au besoin et insérer diverses clauses qui obligent le locataire à régler des taxes, des impôts locaux ou des travaux de mise en conformité. Ces conditions librement négociées par les contractants peuvent représenter plusieurs milliers d’euros d’économie du côté du propriétaire. Dans tous les cas, il est conseillé de s’entourer d’un professionnel du droit immobilier afin de proposer un contrat parfaitement conforme au droit et protecteur pour le propriétaire.

Cet article n'a pas été rédigé par les journalistes de BFM Business

Contenu rédigé par notre partenaire CessionPME