BFM Business

Comment Microsoft Teams peut aider les entreprises à pérenniser le télétravail

-

- - -

"L'année 2020 est celle de l'explosion du télétravail. D'abord forcée par les événements, cette pratique est bien partie pour s'inscrire durablement dans les habitudes des entreprises. Mais pour travailler ensemble tout en étant à distance, la bonne volonté ne suffit pas : il faut aussi de bons outils"

L'essor était net bien avant qu'on entende parler du Covid-19. Début 2019, une étude Malakoff Médéric-Humanis indiquait que 5,2 millions de salariés du privé en France pratiquaient déjà le télétravail, de façon régulière (un jour par semaine par exemple) ou occasionnelle (lors d'un déplacement, d'un imprévu...). Leurs motivations : la flexibilité, la réduction des temps de trajet... A l'époque, ce chiffre était déjà saisissant. En réalité, ce n'était qu'un début.

Plusieurs événements sont venus depuis garnir encore les rangs des télétravailleurs. D'abord les grèves de l'hiver 2019-2020. Selon une enquête Microsoft / Opinion Way de mars 2020, 36% des actifs français habitant des villes d'au moins 100 000 habitants et travaillant en bureau ont télétravaillé durant cette période – et pour près de la moitié d'entre eux, il s'agissait d'une première. Enfin, bien sûr, le confinement dû à la pandémie de Covid-19, qui a forcé les sociétés à s'organiser en urgence et à grande échelle pour permettre à leurs salariés de travailler à domicile. Ces mesures temporaires laisseront des traces durables. Selon un sondage OpinionWay-Square Management pour Les Echos, 40% des actifs souhaitent réitirer l'expérience du télétravail suite au confinement. Beaucoup d'entreprises réfléchissent elles aussi à pérenniser cette pratique. Certaines prévoient carrément de renoncer à leurs bureaux physiques !

Mais la révolution du télétravail est aussi technologique. La conversion du jour au lendemain de la quasi-totalité des entreprises françaises n'aurait pas été possible sans outils informatiques adaptés, aidant à travailler à distance sans perdre en efficacité. Là encore, l'étude Microsoft / Opinion Way le montre. Parmi les actifs qui ont télétravaillé pour la première fois lors des grèves de l'hiver, 80% disposaient d'une plateforme de travail collaborative. Et la moitié d'entre eux jugent que les outils technologiques sont le principal facteur de succès du travail à distance – juste devant la confiance de leur manager.

L'explication est simple : avec ce type d'application, comme Teams de Microsoft, lancé en 2017 et aujourd'hui leader du marché (elle est montée en puissance pendant le confinement, passant en quelques semaines de 44 à 75 millions d'utilisateurs actifs quotidiens), l'éloignement n'est plus un obstacle au travail en équipe. D'abord, sur le plan de la communication : Teams est avant tout une messagerie instantanée adaptée aux usages professionnels, permettant de discuter au sein de groupes de toutes tailles - de l'entreprise entière au one-to-one en passant par les équipes restreintes (de service, de projet...) -, en message texte, appel vocal ou vidéo. A chaque fil de discussion, il est possible d'associer des documents, des tableaux de bord, des plannings, des applications courantes en entreprise comme Klaxoon, Trello, Project For The Web, Polly ou Evernote... Les échanges y gagnent en rapidité, fluidité et lisibilité, sans le côté fastidieux et les pertes d'information des bonnes vieilles chaînes de mails. Même en cas de télétravail improvisé, tout reste à portée de main, d'autant plus qu'on peut se connecter à Teams depuis n'importe quel appareil.

L'application, qui remplace Skype Entreprise et s'intègre à la suite Microsoft Office 365 (avec Word, PowerPoint, Outlook, OneDrive, OneNote, SharePoint, etc), permet aussi de se réunir à distance presque comme si l'on se trouvait dans la même pièce. Et de travailler à plusieurs sur un même document stocké dans le cloud - fini de jongler entre les versions et les envois de pièces jointes. En un mot : elle tend à effacer la frontière entre le télétravail et le travail classique « sur site ». Le tout avec une conception assez souple pour s'adapter à toute taille d'entreprise, de la TPE au groupe international, et le haut niveau de sécurité et de confidentialité propre à Office 365 (les risques de fuites et d'intrusion font partie des préoccupations majeures des sociétés en matière de télétravail). Avec Teams, les entreprises sont armées pour passer à la prochaine étape : installer le travail à distance dans la durée

En partenariat avec Microsoft Teams