× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER

Pris à partie, Macron répond aux salariés victimes du fiasco de la reprise de l'usine Whirlpool d'Amiens

Mis à jour le
Emmanuel Macron a défendu pied à pied à son engagement face à d'ex-salariés de l'usine Whirlpool d'Amiens, ulcérés et l'accusant d'avoir été "berné" par le repreneur en liquidation.
 

Emmanuel Macron a assuré ce vendredi à Amiens avoir "dit la vérité à Whirlpool" en 2017 sur le site de l'ex-usine dont la reprise s'est avérée en fiasco. "L'État n'est pas un industriel" a souligné le chef de l'Etat qui se défend "d'avoir laissé tomber" les ex-salariés avec lesquels il a eu des échanges tendus.

Votre opinion

Postez un commentaire