× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Macron.jpg
 

À quatre mois de la mise en œuvre du prélèvement à la source, Matignon et l'Élysée sèment le doute sur le calendrier de la réforme. L'exécutif se donne jusqu'au 15 septembre pour prendre sa décision sur un éventuel report d'un an. Le risque d'un bug informatique et le choc psychologique sont à l'origine de ces hésitations.

Votre opinion

Postez un commentaire