Le prélèvement à la source a franchi le 15 janvier une nouvelle étape avec le versement des avances pour les crédits d'impôts de 8,8 millions de Français. Une opération à valeur de test pour la réforme.
 

Les syndicats des agents des impôts dénoncent l'engorgement des centres d'accueil de l'administration fiscale et la surcharge de travail que leur cause la mise en place du prélèvement à la source. Une grogne générale qui a pour contexte des réductions d'effectifs dans les services fiscaux en régions notamment.

Votre opinion

Postez un commentaire