BFM Business

Pour le cofondateur de Palantir, un congé paternité de 6 mois est bon pour les "losers"

Le cofondateur de Palantir critique le congé parental

Le cofondateur de Palantir critique le congé parental - -

Star du capital-risque, Joe Lonsdale a critiqué le congé paternité du Secrétaire américain aux Transports Pete Buttigieg. S'il a dans un second temps regretté l'emploi du terme "loser", il n'en demeure pas moins que pour lui un leader ne doit pas quitter son poste 6 mois.

La "bonne réponse masculine"? Joe Lonsdale, cofondateur de Palantir et star du capital-risque, s'est fendu d'un tweet controversé mercredi, après l'annonce du congé paternité de 6 mois du Secrétaire américain aux Transports Pete Buttigieg.

"C'est génial que les pères passent du temps avec leurs enfants et soutiennent les mères. Mais tout homme occupant un poste important qui prend 6 mois de congé pour un nouveau-né est un looser" tranche-t-il.

"Autrefois, les hommes avaient des bébés et travaillaient plus dur pour leur assurer leur avenir. C'est la bonne réponse masculine" conclue-t-il.

Alors que peu de pères s'autorisent encore à prendre un congé parental, particulièrement en France, plusieurs personnalités du capital-risque sont montées au créneau pour critiquer la sortie de Joe Lonsdale.

Ce dernier, tout en justifiant sa phrase, a néanmoins regretté le terme "loser" pour évoquer ces pères. "Dans un contexte opérationnel intense, perdre des dirigeants clés pendant six mois ne me semble pas nécessaire mais je respecte votre point de vue."

En France, le congé paternité - ou du second parent – est passé à 28 jours, dont une semaine obligatoire, le 1er juillet dernier.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business