Pour Google, généraliser le "droit à l'oubli" est un danger pour la liberté d'expression

Google.jpg
 

Plaidant devant la justice européenne suite à un litige avec la France, le géant américain a exprimé son opposition à une application dans le monde entier du "droit à l'oubli" numérique consacré dans le droit européen.

Votre opinion

Postez un commentaire