× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
"Il est essentiel de protéger le principe de la présomption d'innocence et de laisser à chacun la liberté de se défendre dans les meilleures conditions possibles", a déclaré Bruno Le Maire
 

La libération de Carlos Ghosn par la justice nippone va permettre à l'ex-PDG de Renault de "se défendre librement et souverainement", a déclaré ce mercredi le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, estimant que c'était "une bonne chose".

Votre opinion

Postez un commentaire