BFM Patrimoine

8 Français sur 10 ont peur d'avoir une retraite insuffisante

La majorité des Français pensent que leur pension ne sera pas suffisante

La majorité des Français pensent que leur pension ne sera pas suffisante - Philippe Huguen - AFP

81% des actifs jugent que leurs futures pension ne leur assureront pas un niveau de vie décent, selon une étude du Cercle de l'Epargne. La majorité d'entre eux comptent réduire leurs dépenses pour faire face à la baisse de leur pouvoir d'achat.

La retraite reste un sujet de préoccupation majeure pour les Français. Et la dernière étude publiée par le Cercle de l'Epargne, ne risque pas d'inverser la tendance bien au contraire.

Selon l'enquête menée (*) par le Cercle, plus de huit actifs sur 10 (81%) redoutent ainsi de se retrouver avec une pension ne leur assurant pas un niveau de vie décent.

Fait intéressant, cette préoccupation reste vive chez la grande majorité des actifs quel que soit leur revenu. Si le chiffre est plus élevé (83%) pour l'ensemble des personnes gagnant jusqu'à 4.000 euros, il reste assez haut (57%) pour les plus aisés (plus de 4.000 euros de revenus par mois).

De leur côté, les retraités eux sont moins nombreux à se plaindre de pensions insuffisantes. Le chiffre global est de 61%, avec, cette fois, des disparités importantes selon les revenus. 85% retraités touchant moins de 2.000 euros estiment toucher une pension insuffisante, contre 26% pour ceux ayant des revenus supérieurs à 4.000 euros.

L'immobilier plébiscité

Pour se préparer à cette baisse de revenus, la plupart des actifs (59%) pensent réduire leurs dépenses courantes, une fois le cap de la retraite passé. De plus la grande majorité des Français (57%) pensent investir dans un produit d'épargne pour préparer leurs vieux jours.

Et pour la plupart d'entre eux (65%), le meilleur moyen est encore d'investir dans la pierre en étant propriétaire de son logement. Vient ensuite l'épargne de long terme (36%), c'est-à-dire l'assurance-vie ou encore le PEA, puis les produits d'épargne destinés à la retraite (PERP, Madelin...) pour 23%.

Enfin l'enquête montre que les Français sont partagés sur le report de l’âge de départ à la retraite. 51 % seraient prêts à accepter de travailler jusqu’à 65 ans pour avoir une meilleure retraite quand 49 % ne le souhaitent pas. 65 % des actifs interviewés pensent toutefois qu’au moment de la liquidation de leur pension, l’âge de départ sera fixé à 65 ans voire plus.

(*) L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1.007 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus , via la méthode des quotas du 11 au 18 mai derniers.

J.M.