BFM Patrimoine

Taux: légère embellie malgré la Grèce, T-Bonds US bullish.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Jamais -en cette veille de weekend- le sort de la Grèce n'a autant ressemblé à un coup de 'pile ou face': les réunions d'urgences relatives à la Grèce vont s'enchaîner entre ce vendredi soir et lundi soir, concernant la p

(CercleFinance.com) - Jamais -en cette veille de weekend- le sort de la Grèce n'a autant ressemblé à un coup de 'pile ou face': les réunions d'urgences relatives à la Grèce vont s'enchaîner entre ce vendredi soir et lundi soir, concernant la poursuite du soutien aux banques grecques par la BCE (ELA) puis le refinancement du pays (afin de rendre la dette plus soutenable).
La réunion de l'Eurogroupe s'est soldée sans surprise hier soir par un nouvel échec des négociations : 'Ce serait le début de la fin de la zone euro' si la Grèce en sortait, a estimé le Premier ministre grec Alexis Tsipras.
Il ajoutait depuis St Petersburg ce vendredi que 'suivre des directives trop strictes ne mènerait la Grèce nulle part'... une façon de rejeter par avance toute solution basée sur un renforcement de l'austérité exigés par le FMI.

Alors que les opérateurs s'interrogeaient sur la teneur des entretiens Poutine/Tsipras, un porte parole du Kremlin vient d'affirmer qu'aucune discussion sur une aide financière russe au profit de la Grèce n'était au programme à Saint Petersburg au cours du sommet qui s'achèvera demain.

Si le weekend devait se solder par une impasse sur le refinancement des banques grecques via l'ELA (de nouveau augmenté vers 85MdsE ce vendredi), un processus de 'Grexit' s'enclencherait.

Mais cette journée s'et avérée calme sur la dette grecque avec une petite détente du '10 ans' qui en termine à 12,59% contre 12,78 et 13,05% mercredi et le '2 ans' glisse légèrement vers 28,6 contre 28,4% jeudi.

Les marchés obligataires de la zone Euro n'ont que peu évolué: l'OAT affiche un rendement de 1,163% (contre 1,1870%) et le '10 ans' belge se détend de 2Pts de base à 1,1980%.

L'emprunt de référence allemand bénéficie de l'embellie la plus notable ave -5Pts de base à 0,7550%, soit une détente de -10Pts de base sur la semaine écoulée.
Une petite aversion au risque pèse sur les BTP Italiens avec un écart de +3Pts de base à 2,287% (quasiment inchangé par rapport aux 2,261% de vendredi dernier, tandis que les 'bonos' espagnols se détendent symétriquement de 2Pts de base pour revenir à parité avec les BTP à 2,27%.

En l'absence du moindre chiffre publié aux USA ce vendredi, les T-Bonds 2025 connaissent une soudaine poussée haussière (le rendement se détend symétriquement de -8Pts de base à 2,26%) dont le motif semble assez compliqué à cerner: peut-être les opérateurs se rangent-ils derrière l'avis de David Kostin (stratège en chef de Goldman Sachs) qui estime que la FED ne relèvera en fait qu'une fois son taux directeur cette année, et lors de son dernier FOMC de l'année 2015.

En Europe, le seul chiffre du jour concernait le PPI allemand qui ressort à -1,3% en mai, après -1,5% en avril et -1,7% en mars.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance