BFM Patrimoine

Pourquoi le bitcoin et les cryptomonnaies sont plus qu'un objet de spéculation

S’il passe surtout comme un objet spéculatif, le bitcoin repose sur une technologie, la blockchain, qui attise l’intérêt aussi bien des investisseurs que des institutionnels désormais.

Ce vendredi vers 15h, son cours dépassait légèrement les 47.000 dollars. Le cours du bitcoin reste certes loin des 64.912 dollars pour un bitcoin, atteint en avril. Mais même avec une baisse de 13,8% de sa valeur sur six mois, le bitcoin reste un actif qui attire les investisseurs.

"Le bitcoin est l’actif qui a eu la plus belle progression sur la décennie 2010-2020 avec une progression de 900.000%, explique à BFM Business Manuel Valente, directeur scientifique chez Coinhouse. Aucun actif, toutes catégories de marchés confondues, n’a eu une telle progression".

Au-delà de l’aspect spéculatif – et aussi un peu mystique pour certains de ces adeptes - la plus célèbre des cryptomonnaies est bien plus qu’un feu de paille. Et en particulier la technologie qu'elle utilise: la blockchain (ou chaîne de blocs). Une manière de stocker des informations et de les transmettre sans passer par un organe centralisateur. Sécurité des transactions, automaticité... Cette technologie est un des atouts pour une démocratisation du bitcoin, selon de nombreux spécialistes. Elle suscite même l’intérêt récent de certaines grandes banques centrales de la planète.

Louis Tellier et Pauline Ducamp