BFM Patrimoine

Europe: indices actions tirés à la baisse par Wall Street.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les gains de la matinée tendent à s'estomper sur les places européennes, dans le sillage d'un début de séance dans le rouge à Wall Street, sur fond de donnes mitigées du côté de la construction résidentielle aux Etats-

(CercleFinance.com) - Les gains de la matinée tendent à s'estomper sur les places européennes, dans le sillage d'un début de séance dans le rouge à Wall Street, sur fond de donnes mitigées du côté de la construction résidentielle aux Etats-Unis.

Milan et Francfort prennent encore 0,2%, devant Amsterdam, Zurich et Bruxelles (+0,1%), tandis que Lisbonne stagne, Paris cède 0,2%, Londres 0,3% et Madrid 0,6%. A New York, le Dow Jones recule 0,2% et le Nasdaq de 0,6%.

Les mises en chantier ont diminué de 2,8% aux Etats-Unis au mois d'octobre pour s'établir à 1.009.000 en rythme annualisé, alors que les analystes les attendaient en moyenne autour de 1.025.000.

Les octrois de permis de construire ont par contre crû de 4,8% le mois dernier pour atteindre 1.080.000 dossiers, après 1.031.000 en septembre, et alors que le consensus anticipait un chiffre autour de 1.040.000.

Ces chiffres, qui interviennent à quelques heures des minutes de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed, reçoivent un accueil peu enthousiaste à Wall Street, entrainant dans sa suite certaines Bourses européennes.

Ces dernières profitaient pourtant encore, ce matin, des espoirs d'une possible intervention de la BCE sur les titres souverains européens (rachats d'obligations) après un discours tenu par Mario Draghi en début de semaine.

'Si en macroéconomie, rien n'indique qu'une politique de rachat d'actifs soit vraiment efficace pour l'économie réelle, en revanche, en matière de flux, le simple fait de l'évoquer pourrait suffire à réorienter l'argent vers les marchés européens...', juge Barclays Bourse.

A Londres, les actions du prestataire de services de certification Intertek (-7,2% à moins de 2.460 pence) et du groupe postal Royal Mail (-8,5% à 430 pence) plongent à la suite de leurs publications de résultats respectives.

A Milan, Generali avance de 1% à 16,7 euros, alors que la compagnie d'assurances a déclaré qu'elle avait pris de l'avance sur 'la plupart de ses objectifs à horizon 2015', à l'occasion d'une journée investisseurs organisée ce jour à Londres.

BBVA cède 1,3% à 8,6 euros à Madrid, la banque ayant confirmé ce matin, dans un communiqué laconique, les informations selon lesquelles elle souhaite augmenter sa participation au capital de la banque turque Garanti à près de 40%.

Areva plonge de 16,5% à 10,1 euros à Paris, sanctionné pour la suspension des prévisions 2015 et 2016 du groupe nucléaire, à cause du nouveau planning d'achèvement du projet Olkiluoto 3 (EPR finlandais) et du report du calendrier de redémarrage des réacteurs japonais.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance