BFM Patrimoine

Correspondances plus fluides à l'aéroport Paris-Charles de Gaulle

BFM Patrimoine

Gain de temps minimum de dix minutes Suppression des contrôles de sécurité pour les voyageurs en provenance d'un pays de la zone Schengen Accès direct, simplifié et plus fluide Les voy
  • Gain de temps minimum de dix minutes
  • Suppression des contrôles de sécurité pour les voyageurs en provenance d'un pays de la zone Schengen
  • Accès direct, simplifié et plus fluide

Les voyageurs en transit dans les terminaux 2E et 2F peuvent désormais bénéficier de nouveaux parcours correspondance plus simples et plus rapides, offrant un accès direct à leur salle d'embarquement.

« Les nouveaux parcours correspondance de Paris-Charles de Gaulle renforcent la compétitivité du premier hub d'Europe. Aéroports de Paris a investi près de 100 millions d'euros dans ce projet. Cette nouvelle structure permettra aux quelques dix mille passagers qui font chaque jour escale à l'aéroport Paris-Charles de Gaulle de gagner du temps et surtout, de bénéficier d'une correspondance plus fluide », déclare Franck Goldnadel, directeur général de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle.

Tous les voyageurs en transit dans les terminaux 2E et 2F (qu'ils arrivent ou non d'un pays de l'espace Schengen) suivront désormais les nouveaux parcours piétons menant directement à leur prochaine porte d'embarquement, sans devoir traverser les zones publiques.

Par ailleurs, les voyageurs arrivant d'un pays de l'espace Schengen et partant vers une destination internationale ne subiront plus de contrôles de sécurité. Cela leur permettra de gagner en moyenne près de dix minutes par rapport au trajet précédent.

Comment cela est-il possible ?

Prenons l'exemple d'un voyageur en provenance de Lisbonne, à destination de Shanghai et faisant escale à Paris-Charles de Gaulle.

Le voyageur effectue les contrôles de sécurité à Lisbonne et arrive au terminal 2F (terminal Schengen). Depuis le terminal 2F, il emprunte un parcours piéton direct vers le terminal 2E (terminal international). Il n'a plus besoin de traverser la zone publique et de subir d'autres contrôles de sécurité.

Ce dispositif marque l'achèvement de la transformation en profondeur du hub Paris-Charles de Gaulle, initiée en 2012 avec l'ouverture du Hall M en juin dernier, suivie du regroupement des vols d'Air France et de ses partenaires Skyteam dans les terminaux E et F, au mois d'octobre.

www.aeroportsdeparis.fr

Aéroports de Paris (Paris : ADP) (Pink Sheets : AEOPF) construit, aménage et exploite des aéroports parmi lesquels Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly et Paris-Le Bourget. En 2012, les aéroports de Paris ont accueilli près de 89 millions de voyageurs et traité 2,3 millions de tonnes de fret et de courrier. Aéroports de Paris et son partenaire TAV Airports, exploitant aéroportuaire de référence en Turquie, administrent directement et indirectement 37 aéroports dans le monde, soit un total d'environ 200 millions de voyageurs.

Grâce à l'attrait de Paris et à sa position internationale, le groupe poursuit une stratégie d'adaptation et de modernisation de ses installations terminales, d'amélioration de la qualité de ses services et de diversification de ses sources de revenus, grâce à ses activités de détail et immobilières. En 2012, le chiffre d'affaires du groupe s'est élevé à 2 640 millions d'euros et son résultat net à 341 millions d'euros.

Siège social : 291, boulevard Raspail, 75014 Paris, France. Société anonyme au capital de 296 881 806 euros. 552 016 628 RCS Paris

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contact presse :
Christine d'Argentré, +33 1 43 35 70 70
Relations investisseurs :
Vincent Bouchery, +33 1 43 35 70 58
invest@adp.fr

Business Wire