BFM Patrimoine

Comment Donald Trump a fait perdre 1 milliard de dollars à George Soros 

George Soros est l'homme qui avait sauter la Banque d'Angleterre

George Soros est l'homme qui avait sauter la Banque d'Angleterre - Éric Piermont - AFP

Selon le Wall Street Journal, le célèbre financier américain aurait perdu plus de 1 milliard de dollars en Bourse. Il était convaincu que les marchés dégringoleraient après l'élection de Donald Trump ce qui n'a pas du tout été le cas.

Tout le monde perd parfois en Bourse. Même George Soros, le célèbre financier américain qui, voici 25 ans, s'était considérablement enrichi en faisant sauter la Banque d'Angleterre. Selon le Wall Street Journal, le multi-milliardaire américain né en Hongrie aurait ainsi perdu près de 1 milliard de dollars sur les marchés, grevant ainsi sa fortune de 4%. A 86 ans, George Soros gère toujours lui-même une partie de ses actifs financiers, dont la valeur total est estimée à 25 milliards de dollars par Forbes

Ce revers de fortune est lié à l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis le 8 novembre. George Soros a cru que les marchés s'effondreraient et ainsi parié à la baisse sur l'évolution des indices américains. Sauf que contrairement à ce que prédisait les Cassandre, les marchés américains ont au contraire continué à croître, les investisseurs voulant croire que la politique économique de Donald Trump gonflerait les profits des entreprises. Le S&P 500, l'indice large de la Bourse de New York, a ainsi gagné 5,6% depuis l'élection de Donald Trump.

Selon le Wall Street Journal, George Soros, qui avait apporté son soutien à Hillary Clinton, a toutefois stoppé la casse à la toute fin de l'année 2016 en débouclant la plupart de ses positions.

J.M.