BFM Patrimoine

La rénovation des Halles aura coûté 4 fois plus cher que prévu

"Cette semaine marquera une date importante dans le gigantesque et coûteux chantier des Halles au coeur de la capitale: l’inauguration... du toit du deuxième plus grand centre commercial de France."

Inaugurer un toit peut paraître ridicule, mais vu son architecture, on comprend pourquoi la maire de Paris Anne Hidalgo fait le déplacement mardi pour marquer le coup. On l’appelle la Canopée, une sorte d’immense feuille métallique qui recouvre le Forum des Halles. À la manœuvre, les deux architectes Patrick Berger et Jacques Anziutti, sélectionnés en 2007 pour leur projet qui voit enfin le jour: plus de 8 années se sont ainsi écoulées avant l’inauguration de ce toit gigantesque.

Il faut dire que la fameuse Canopée est colossale. Une structure aussi grande que la place des Vosges, et quasiment aussi lourde que la Tour Eiffel (7.000 tonnes d’acier auront été nécessaires). Ce toit immense dont la couleur jaunâtre fait déjà polémique est aussi entièrement vitré pour laisser passer la lumière du jour.

Sur le chantier, on appelle cela des écailles de verre. Il en aura fallu 18.000 au total. Et ce toit ne se contente pas de recouvrir le centre commercial, il va aussi abriter dans ses deux ailes 6.000 m² d’établissements et d’équipements culturels.

La rénovation des Halles, un gouffre financier 

Derrière ce défi architectural et technique se cache un autre enjeu, tout aussi colossal. En effet, la rénovation des Halles est un véritable gouffre financier, ou presque...

Cliquez ici pour lire la suite

Marie Coeurderoy