BFM Business

Paris n'est plus que la septième ville la plus chère au monde

Paris chute néanmoins régulièrement dans le classement

Paris chute néanmoins régulièrement dans le classement - Zinneke - Wikimedia Commons - CC

Selon le dernier classement de The Economist, le coût de la vie reste plus élevé à Paris qu'à New York ou Copenhague. Mais la capitale française ne figure plus parmi les trois plus chères au monde comme en 2015.

C'est un peu le revers de la médaille. Si résider à Paris offre une excellente qualité de vie, vivre dans la ville de lumière a un coût, et celui-ci est élevé. Fin 2014, la journaliste américaine de Newsweek, Janine Di Giovanni avait d'ailleurs provoqué une polémique en affirmant que le coût de la vie à Paris était "astronomique", le prix d'un demi-litre de lait coûtant, selon, elle 4 dollars (3,70 euros). Chiffre évidemment erroné. Si le trait était largement forcé, Paris reste bel et bien l'une des villes les plus chères au monde.

En effet, selon un classement établi par The Economist Intelligence Unit, la division études et recherches du magazine britannique, Paris est la 7e grande ville au monde avec le coût de la vie le plus élevé. 

The Economist construit en effet un indice de coût de la vie à partir d'un panel de 400 prix pour un ensemble de 160 biens et services (tabac, boissons, alimentation, loyers, vêtements, appareils électroménagers, loisirs). Un score est ensuite calculé, New York étant pris pour base, avec un indice de 100. The Economist livre ensuite un top 10.

La lente chute de Paris

Paris arrive donc à la 7e place, avec un indice de 107. Le coût de la vie dans la capitale de la France est ainsi supérieur à celui de New York (qui est 10e), ce qui ne va pas forcément de soi. En effet, dans un autre classement similaire, établi par le cabinet Mercer et centré sur les expatriés, New York arrive à la 11e place alors que Paris n'est que 44e.

De fait, la capitale française figure dans le classement de The Economist depuis 15 ans. Et si vivre dans la ville de lumière "reste structurellement très cher", souligne le magazine, Paris continue peu à peu à chuter dans ce classement. Il y a deux ans, la capitale française était ainsi deuxième, seulement devancée par Singapour. L'an passé, Paris avait perdu trois rangs, et était tout juste dans le top 5. Cette année, elle n'est donc plus que septième. "Le coût de la vie à Paris est devenu plus modéré. À l'heure actuelle vivre à Paris est 7% plus cher que de vivre à New York, mais il y a encore cinq ans l'écart était de 50%", affirme The Economist.

Mais si Paris chute autant dans le classement des villes les plus chères, c'est aussi pour des raisons techniques. The Economist convertit l'ensemble des prix collectés pour chaque ville dans une seule devise, à savoir le dollar. Le classement du magazine britannique est donc fortement impacté par les variations de changes.

Tokyo, Osaka et Séoul sont ainsi passées devant Paris. Or, en 2016, le dollar a perdu du terrain face au yen (-3% entre janvier et décembre) et face au won (-0,6%). "Osaka Et Tokyo ont été renforcées par un yen renaissant", résume d'ailleurs Bloomberg.

Le top 10

1 - Singapour

2 - Hong Kong

3 - Zurich

4 - Tokyo

5 - Osaka

6 - Séoul

7ex - Genève

7ex - Paris

9ex - Copenhague

9ex - New York

Julien Marion