Paradis fiscaux: les Emirats "regrettent" la décision de l'UE

Abu dabhi
 

Mardi, les 28 Etats membres de l'UE ont élargi leur liste noire des paradis fiscaux, en y incluant les Emirats arabes unis. Abou Dhabi affirme avoir pourtant coopéré pour satisfaire les exigences de l'Europe et continuer à oeuvrer pour adapter leur cadre législatif.

Votre opinion

Postez un commentaire