BFM Business

Reprise du travail : avocate en Chine, Lara Boursier témoigne

-

- - -

Depuis plusieurs semaines déjà, la Chine a commencé à déconfiner ses habitants. Si la région de Wuhan, épicentre d’origine de la pandémie de COVID-19, est particulièrement observée depuis le 7 avril, le reste du pays a lui aussi commencé à reprendre une vie “normale”. Lara Boursier, avocate à Pékin, partage son point de vue sur la reprise du travail.

Lara Boursier est avocate chez Simon Associés à Pékin. Le cabinet français, présent en Chine, compte pas moins de 8000 collaborateurs, dont 1000 dans la capitale. La reprise du travail après le confinement a donc été un sujet qui a particulièrement préoccupé l’entreprise. 

Ainsi, Lara Boursier nous apprend que la reprise du travail a été et est toujours progressive, depuis le 17 février. Le retour des salariés au sein de l’entreprise se fait par vagues, avec des rotations de présence de 100 personnes sur une semaine, sur site, depuis mi-février à Pékin. 

Pour protéger au mieux son personnel, les gestes barrières sont bien évidemment mis en place : distanciation sociale, port du masque, écart entre les bureaux etc. La combinaison intégrale, portée par certains en février, se fait toutefois plus rare. 

Avocate en droit des affaires, Lara Boursier a une vision particulière sur le redémarrage de l’économie, notamment pour les entreprises françaises qui travaille avec ou en Chine . 

Quels conseils apporter aux entreprises pour l’après COVID-19 ? Lara Boursier souligne l’importance de bien se préparer à l’après crise. Elle conseille aux entreprises françaises, qui sont en France, de bien étudier les innovations mises en place en Chine ces dernières semaines. Réinventer son business, s’adapter aux nouveaux besoins, demandes et valeurs des clients seront des objectifs primordiaux.

En partenariat avec China Radio International