BFM Business

Chine Eco - Page 2

Dynseo : une implantation prochaine en Chine pour la start-up française de rééducation cognitive ?

Dynseo : une implantation prochaine en Chine pour la start-up française de rééducation cognitive ?

Dynseo conçoit depuis 2013 des applications de rééducation cognitive pour tous, des entraînements cérébraux et stimulations de la mémoire, conçus pour les enfants, les adultes et les seniors. Des programmes adaptés à chaque culture. Il existe aujourd’hui 7 versions différentes, dont une à destination de la Chine. La jeune pousse française devrait réaliser cette année 5% de son CA sur le marché chinois.

Urban Circus révolutionne le marché du vêtement haute visibilité

Urban Circus, le créateur français de vêtements haute visibilité à la conquête de la Chine

Comment protéger les utilisateurs de deux roues, sans pour autant sacrifier leur style ? C’est en s’intéressant à cette problématique qu’est née Urban Circus, une marque française spécialisée en vêtements de signalisation aux couleurs et aux motifs décalés. Fort d’une présence chez une cinquantaine de revendeurs, dont 10 en Asie, la start-up s’intéresse désormais au marché chinois.

L'entreprise française Telehouse dispose de 42 centres de données à travers le globe, dont trois en Chine

La Chine, une terre incontournable pour les data centers de Telehouse

Telehouse, fournisseur de colocation en data centers sécurisés, héberge les équipements informatiques et télécom des entreprises depuis plus de 30 ans. Fort d’un chiffre d'affaires de 60 millions d’euros, l’entreprise compte aujourd’hui 42 centres de données répartis dans le monde entier, dont trois en Chine. L’Asie, un choix stratégique et obligatoire ? Explications de Sami Slim, Directeur adjoint de Telehouse France.

Une nouvelle gamme de produits, spécifiquement destinée au public chinois.

Jean Marc Joubert, le groupe de coiffure à l’assaut de la Chine avec une 1ère gamme de produits

En 1986, Jean Marc Joubert crée son tout premier salon de coiffure à Poitiers. Son groupe en compte désormais une trentaine en France, pour un chiffre d’affaires estimé à 9 millions d’euros. Si Jean Marc Joubert importe depuis longtemps des produits de Chine pour ses salons, il devient désormais exportateur avec une première gamme de soins qui sera disponible d’ici peu sur le marché chinois.