BFM Business
Chine Eco

Les Jeux olympiques de Pékin ont permis de mettre en avant les nouvelles technologies

JO d’hiver 2022, entre expérience sportive et technologique

JO d’hiver 2022, entre expérience sportive et technologique - kovop58 / Shutterstock

En février dernier, à Pékin, ce sont près de 3 000 athlètes venant de 91 pays différents qui ont participé aux Jeux olympiques d’hiver. Au programme, ski alpin, snowboard, bobsleigh, hockey sur glace… Au total, ce sont 109 épreuves auxquelles les sportifs ont pu participer. Hors caméras, ce sont d’autres épreuves qui se sont jouées : la course aux nouvelles technologies.

14. C’est le nombre de médailles qu’ont remportées les athlètes français lors des Jeux Olympiques d’hiver 2022. Si les Français ne se situent qu’à la dixième place au classement par pays, loin derrière la Norvège et ses 37 médailles, en coulisses, ce sont les nouvelles technologies qui performent !

L’intelligence artificielle a incontestablement été l’une des stars de ces JO de Pékin ! L’entreprise suisse Omega, Chronométreur Officiel des Jeux Olympiques depuis 1932, a pu, grâce à des capteurs de mouvements, analyser l’ensemble des performances des sportifs. Une technologie qui permet aux entraîneurs et à leur équipe de “déterminer là où ils ont gagné et perdu des points ou du temps” explique Alain Zobrist, responsable de l’entreprise Omega, au micro de nos confrères d’Euronews.

Les scientifiques du Harbin Institute of Technology, en Chine (HIT), ont de leur côté présenté durant l’événement un entraîneur de curling robotisé. Ce dernier permet, entre autres, de simuler le processus de lancer de curling. Grâce à la combinaison de reconnaissance d’image, d’intelligence artificielle et d’un système de contrôle automatique, les équipes peuvent désormais affiner leurs performances sportives. Ces robots ont d’ailleurs pu participer à des compétitions contre des athlètes professionnels pour montrer leurs compétences.

Outre l’analyse des performances sportives, d’autres robots ont également pris possession des cuisines et des restaurants qui ont accueilli les journalistes et athlètes du monde entier lors des JO. Pour limiter les contacts, tout a été automatisé. Ainsi, ce sont ces robots qui ont cuisiné eux-mêmes les plats, qui les ont servis et qui ont même préparé les cocktails et les cafés.

Technologie mise en avant lors de la cérémonie d'ouverture, cabines offrant des siestes électriques aux journalistes, voitures autonomes : la capitale chinoise a définitivement tout donné pour offrir une expérience sportive et technologique de haut vol lors de cette compétition internationale. Le 6 février dernier, Thomas Bach, président du Comité International Olympique, a d’ailleurs déclaré lors d’une apparition virtuelle dans un centre de presse à Pékin que les JO d’hiver 2022 étaient entrés dans l’histoire, en atteignant un niveau de numérisation sans précédent.

En partenariat avec China Radio International