BFM Business

Jean-Marc Gaucher raconte l’aventure chinoise de Repetto

-

- - -

Tout le monde a déjà entendu parler de Repetto. La maison française est connue à travers le monde pour ses chaussons de danse. Mais depuis plusieurs années, la marque s’exporte à l’étranger et notamment en Chine. Jean-Marc Gaucher nous raconte cette aventure.

Repetto, créée en 1947 par Rose Repetto, est spécialisée dans la création de chaussures de ville et de chaussons de danse. L’entreprise s’est rapidement développée, et possède aujourd’hui pas moins de 800 points de vente à travers le monde, et notamment en Chine. Il faut dire que sur les 50 millions d’euros de chiffre d’affaires générés par Repetto, la moitié est réalisée à l’étranger. 

Jean Marc Gaucher, PDG de Repetto depuis 1999, a notamment permis à la marque de s’exporter à travers le monde. Le made in France est d’ailleurs particulièrement soigné et mis en avant par le chef d’entreprise dans sa stratégie d’exportation : “Les personnes qui s’intéressent à notre marque ne veulent pas acheter des produits chinois (...) il faut rester authentique, il faut garder notre identité.

C’est ainsi que la production des produits Repetto se fait toujours en France, par des artisans spécialisés. Ils s’exportent toutefois très bien en Chine. “La danse est très importante dans la culture Chinoise”, précise Jean Marc Gaucher. C’est donc par ce biais là que Repetto a abordé le marché Chinois. Malgré les lourdeurs administratives, l’homme d’affaires a toutefois su préparer son entreprise à un nouveau marché : formation du personnel, préparation des stocks de production… Cela a permis à Repetto d’ouvrir sa première boutique il y a 5 ans. Elle en possède désormais 12 à travers la Chine, montrant l’intérêt des Chinois, et notamment des plus jeunes, envers la culture européenne.

En partenariat avec China Radio International