BFM Business

Je start-up mon rêve : Maxime Martel

Maxime Martel, professeur de pâtisserie et de boulangerie en Chine

Maxime Martel, professeur de pâtisserie et de boulangerie en Chine - China Radio International

Professeur de pâtisserie et de boulangerie, Maxime Martel a décidé il y a 4 ans de s’installer en Chine, et plus précisément dans la ville de Chengdu située dans la province de Sichuan. Le Français de 30 ans donne ses cours dans une académie à Mianyang, à des étudiants âgés entre 16 et 25 ans.

En Chine, “il y a de plus en plus d’hôtels cinq étoiles, mais il n’y a pas assez de chefs. (...) ce sont des postes difficiles qui demandent de la technique et de l’expérience” explique Maxime Martel, enseignant à l’académie culinaire de Mianyang. Sa mission : former les étudiants chinois afin qu’ils deviennent chef de cuisine, chef exécutif, chef pâtissier ou encore chef boulanger dans les plus grands établissements.

À l’école, Maxime Martel cherche à travailler les produits nobles chinois avec des recettes françaises pour créer des combinaisons aussi inédites que savoureuses. “C’est vraiment important pour les étudiants qu’ils puissent avoir ces techniques venues de l’étranger, mais aussi avoir les goûts et les couleurs qui correspondent aux clients chinois” explique-t-il. La création macaron à la confiture de fraises au poivre de Sichuan en est l’illustre exemple.

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec China Radio International.

En partenariat avec China Radio International