Nokia
 

Ces suppressions de postes s'étaleront  sur deux ans. La filiale Alcatel Lucent est principalement concernée, mais les activités recherche et développement en France, ainsi que les trois filiales françaises, Nokia Bell Labs France, Alcatel Submarine Networks (ASN) et Radio Frequency Systems (RFS), ne seront pas touchées.

Votre opinion

Postez un commentaire