Carlos Ghosn
 

Sans surprise, le conseil d'administration du géant japonais de l'automobile Nissan vient de voter la révocation de Carlos Ghosn de son poste de président, deux jours après son arrestation à Tokyo pour des malversations présumées.
    

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire