"Salvator Mundi" de Leonard de Vinci
 

Le marché de l'art mondial a bondi de 18% au premier semestre. Le prix des oeuvres mises aux enchères est davantage tiré par l'appétit des musées que par les achats de collectionneurs privés.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire