BFM Business

Lubrizol souhaite une reprise partielle de son activité à Rouen avant la fin de l'année

Les premiers versements des indemnisations aux agriculteurs ont eu lieu

Les premiers versements des indemnisations aux agriculteurs ont eu lieu - Lou BENOIST / AFP

La directrice générale France de Lubrizol indique son souhait que l'usine, à l'arrêt depuis l'incendie du 26 septembre, puisse reprendre une "activité partielle" avant la fin de l'année.

La direction de Lubrizol a "souhaité" lundi une reprise partielle, avant la fin de l'année, de son usine de Rouen frappée par un incendie le 26 septembre.

La directrice générale France de Lubrizol Isabelle Striga a annoncé être "aujourd'hui en mesure de déposer un dossier de remise en activité partielle" de l'usine, lors du comité pour la transparence sur cet accident à Rouen. "Nous souhaitons" une reprise partielle avant la fin de l'année, a-t-elle précisé, interrogée par l'AFP.

La semaine dernière, Frédéric Henry, président de Lubrizol France, avait indirectement mis la pression sur les pouvoirs publics en estimant dans une entretien à L'Usine Nouvelle que l'usine de Rouen, à l'arrêt depuis l'incendie du 26 septembre, ne pourra rester inactive durant 6 mois. "Ce serait pour nous synonyme d'arrêt pur et simple" expliquait-il, brandissant la menace d'une fermeture du site avec ses 370 emplois.

A.-K.M avec AFP