Elisabeth Borne
 

Le sénateur centriste Hervé Maurey a alerté que la loi sur les mobilités n'est pas financée. En cause, le gouvernement a dû renoncer à des taxes, privant de 500 millions d'euros de recettes.

Votre opinion

Postez un commentaire