Les chauffeurs réclament la même détaxation partielle de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) que les chauffeurs routiers, les agriculteurs, les taxis et les ambulanciers.
 

Près d'une centaine de chauffeurs VTC avec leurs véhicules ont manifesté ce jeudi matin à Paris. Ils réclament une détaxation partielle de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) et un numerus clausus, limitant le nombre de cartes de VTC

Votre opinion

Postez un commentaire