× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Les syndicast Solidaires et la CGT des finances publiques, ont jugé ce mercredi que le discours gouvernemental visant à justifier quelque 5.800 nouvelles suppressions d'emplois au ministère de l'Action et des Comptes publics annoncées mardi "n'est plus audible".
 

Selon les syndicats Solidaires et la CGT des finances publiques, l'argument gouvernemental justifiant les 5800 suppressions d'emplois au ministère de l'Action et des Comptes publics, par le prélèvement à la source, "n'est plus audible".

Votre opinion

Postez un commentaire