Mis à jour le
Plusieurs géants japonais et britanniques des télécoms ont annoncé qu'ils allaient couper pour l'heure leur lien avec le fabricant chinois de smartphones.
 

La décision américaine de placer Huawei sur liste noire provoque un effet domino. La liste des groupes ayant décidé de prendre leur distance avec le constructeur chinois de smartphones s'allonge: Google, des opérateurs japonais et britanniques et les industriels nippons Panasonic et Toshiba.

Votre opinion

Postez un commentaire