BFM Business

Les entreprises veulent maintenir les entretiens annuels, mais ils se feront à distance

illustration

illustration - geralt - CC

Selon une étude, une majorité de managers et de dirigeants estime néanmoins que cette méthode est plus difficile et moins qualitative.

Dans beaucoup d'entreprises s'ouvre la saison des entretiens annuels d'évaluation. Mais le contexte change évidemment la donne avec de nombreux salariés en télétravail. Malgré tout, cet exercice incontournable sera maintenu, son organisation sera néanmoins différente.

Selon une étude* de Deskeo (un gestionnaire de bureaux flexibles), 62% des dirigeants souhaitent maintenir les entretiens annuels de performance. Cependant, la grande majorité (81%) fera les entretiens à distance (59% entièrement à distance et 22% pour certains postes en télétravail) en visioconférence.

Réaliser cet exercice à distance est délicat. D'ailleurs, plus de la moitié des managers (55%) pensent que c'est plus difficile et moins qualitatif (56%). Autant du côté du responsable que du salarié, il faut donc s'adapter.

Plus d'attentes

Pourtant, 78% des employés pensent que c'est plus facile et que le distanciel n'a pas vraiment d'impact sur la qualité des entretiens. Une vision peut-être éronnée. Un entretien à distance implique de nouvelles contraintes qu'il faut prendre en compte.

En tout cas, malgré le contexte économique difficile, 68% des employés interrogés déclarent qu'ils demanderont une augmentation de salaire en 2021...

Une autre étude (menée pour Welcome to the jungle) montre également qu'au-delà du salaire, un tiers des employés interrogés déclarent avoir plus d’attentes cette année sur l’entretien annuel par rapport aux années précédentes. Conséquence de la pandémie et du recours massif au télétravail, il faut débattre de la qualité de vie au travail (38%), des envies professionnelles et de la projection individuelle dans l'organisation (41%).

"Des chiffres qui indiquent que les managers devront faire des ajustements cette année, tant au niveau du fond que de la forme de l’entretien", peut-on lire.

*: enquête réalisée auprès de 3 902 professionnels répartis sur l'ensemble du territoire français, effectuée en ligne, sur le panel propriétaire BuzzPress France, selon la méthode des quotas, durant la période du 15 au 21 janvier 2021. Profils des personnes interrogées : 41 % d'employés, 38 % de managers et 21 % de dirigeants.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business