"Les élections, le G7 ou les JO de 2024 sont des périodes favorables aux cyberattaques"

Anssi
 

Dans son rapport 2018, l'Anssi a donné les tendances de la cybercriminalité dont les méthodes s'affinent. Mais pour Guillaume Poupard, directeur de l'agence de cybersécurité, l'IA et la ville connectée en 5G risquent de rendre les attaques plus violentes.

Pascal SAMAMA

journaliste

Votre opinion

Postez un commentaire