BFM Business

Les 10 secteurs où les salaires sont les plus élevés en France

La pharmacie est le secteur où la rémunération moyenne est la plus élevée

La pharmacie est le secteur où la rémunération moyenne est la plus élevée - Rémy Gabalda - AFP

La Dares vient de publier son dernier panorama des salaires dans le privé et les entreprises publiques. On y découvre notamment que les salariés de l'industrie pharmaceutique gagnent en moyenne 2,5 fois mieux leur vie que ceux des entreprises de propreté.

Où gagne-t-on le plus d'argent? Dans quel secteur les femmes sont-elles presque aussi bien rémunérées que les hommes? Autant de questions auxquelles la Dares apporte quelques éléments de réponse. La division en charge des statistiques au ministère du Travail vient en effet de publier un panorama sur les salaires dans le privé et les entreprises publiques en 2014.

Une bible d'informations dont voici les 5 faits les plus retentissants.

1/ Ce n'est pas dans la banque que l'on gagne le plus

Si l'on en croit les données de la Dares, c'est avant tout dans l'industrie pharmaceutique, la banque, l'assurance, la chimie et les bureaux d'études techniques (le consulting) que l'on trouve les rémunérations moyennes les plus élevées. Au prix, parfois, d'importants écarts au sein même des branches concernées. Le rapport entre les 10% des salariés qui gagnent le plus et les 10% qui gagnent le moins est en effet de 3,5 dans l'industrie pharmaceutique, et de 3,3 dans la banque et l'assurance, secteurs les plus inégalitaires (avec la culture et la communication, également à 3,5).

À titre de comparaison, le salaire net moyen, tous secteurs confondus, était de 2.225 euros par mois en 2014. Les secteurs qui rémunèrent le plus mal leurs salariés sont sans surprise, la restauration rapide (1.412 euros nets par mois) et les entreprises de propreté (1.394 euros).

2/ L'écart hommes-femmes se réduit

À temps complet, le salaire net moyen des femmes est inférieur à celui des hommes de 18,6%. Cet écart bien qu'important, ne cesse de se réduire, puisqu'il était de 19,4% en 2011, 19,2% en 2012, et de 19% en 2013. La différence s'explique aussi de par le fait que les hommes sont souvent plus nombreux à occuper des postes plus élevés dans la hiérarchie et donc mieux rémunérés.

L'Insee avait ainsi calculé qu'en 2014, à poste équivalent et caractéristiques personnelles identiques (âge, secteur, condition d'emploi), une femme gagne en moyenne 9,6% de moins qu'un homme.

3/ Le BTP, la seule branche où les femmes gagnent autant que les hommes

Il n'y a qu'une branche où l'écart hommes-femmes est presque nul (0,1%). Il s'agit du BTP où elles ne représentent toutefois qu'un peu plus de 11% des effectifs selon la fédération française du bâtiment. Les transports font figure de bon élève (3,4%) à l'inverse de la banque (36,1!), des professions juridiques et comptables (32,7%) et de l'immobilier (30,9%).

4/ Mieux vaut travailler dans un très grand groupe

Ce n'est pas franchement nouveau, mais le niveau des salaires est aussi très lié à la taille de l'entreprise. Ainsi les salariés de sociétés de plus de 500 personnes gagnent en moyenne 2.495 euros par mois contre 1.833 euros pour les TPE (moins de 10 personnes).

Le même raisonnement vaut pour les augmentations accordées. Elles ont été trois fois plus fortes en 2014 dans les grands groupes (1,4%) que dans les petites sociétés (0,5%).

-
- © -

Les 10 secteurs les plus rémunérateurs

1/ Pharmacie (hors officine): 3.749 euros nets moyen

2/ Banque: 3.669 euros

3/ Assurance: 3.280 euros

4/ Chimie: 3.161 euros

5/ Bureaux d'études techniques: 3.041 euros

6/ Métallurgie: 2.778 euros

7/ Culture et Communication: 2.656 euros

8/ Professions juridiques et comptables: 2.571 euros

9/ Immobilier: 2.481 euros

10/ Commerce: 2.421 euros

Julien Marion