Mis à jour le
Le tribunal de Tokyo a assorty sa décision d'autoriser la libération sous caution de Carlos Ghosn de diverses conditions, dont l'interdiction de quitter le Japon.
 

Le tribunal de Tokyo a annoncé ce mardi qu'il acceptait la mise en liberté sous caution, fixée à 8 millions d'euros, de l'ancien PDG de Nissan et Renault. Carlos Ghosn aura interdiction de quitter le Japon même pour un court séjour. Mais, le procureur a fait appel de la décision de remise en liberté.

Votre opinion

Postez un commentaire