× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
L'usine est "un gros contributeur fiscal" pour l'agglomération rouennaise, où elle emploie directement ou indirectement quelque 2.200 personnes, explique Frédéric Henry, président de Lubrizol France.
 

Frédéric Henry, président de Lubrizol France, met indirectement la pression sur les pouvoirs publics en estimant que l'usine de Rouen, à l'arrêt depuis l'incendie du 26 septembre, ne pourra rester inactive durant 6 mois. "Ce serait pour nous synonyme d'arrêt pur et simple" explique-t-il dans L'Usine Nouvelle, brandissant la menace d'une fermeture du site avec ses 370 emplois.

Votre opinion

Postez un commentaire