Le patron de la SNCF veut un débat public sur l'avenir des petites lignes

Mis à jour le
Guillaume Pepy veut réduire le déficit des petites lignes "en étant plus efficace pour les exploiter.Ça, c'est notre boulot et on a présenté une centaine de pistes pour baisser en gros de 15 à 20% les coûts".
 

Guillaume Pepy a appelé ce vendredi à "débattre" de l'avenir des petites lignes ferroviaires, en examinant pour chacune d'entre elles, leur "rapport coût/efficacité". Selon lui, le contribuable, qui comble in fine leurs déficits d'exploitation, "a le droit de se poser des questions."

Votre opinion

Postez un commentaire